Les Unions rappellent leurs revendications aux informateurs

Ce 27 décembre 2019, les trois unions de villes et communes (Brulocalis, l’UVCW et la VVSG) ont rencontré les informateurs autour des revendications des communes, réunies dans le mémorandum fédéral.

Ce 27 décembre 2019, les trois unions de villes et communes (Brulocalis, l’UVCW et la VVSG) ont rencontré les informateurs Georges- Louis Bouchez et Joachim Coens.

Brulocalis s’exprimait par la voix de Philippe Boiketé, membre du Bureau, accompagné de Corinne François, Directrice de Brulocalis.

La Fédération des CPAS bruxellois était quant à elle représentée par ses Secrétaires ff Michel Denys et Rita Glineur.


Au menu des discussions figuraient en bonne place les revendications des communes réunies dans le mémorandum fédéral des 3 unions, « Repères pour un réel partenariat avec les pouvoirs locaux ».

Dans un esprit constructif, les trois unions ont donc rappelé aux informateurs l’absolue nécessité de voir aboutir un Gouvernement fédéral qui tienne compte du niveau local et mène avec ce dernier - et par le biais de ses associations représentatives – une réelle et systématique consultation et concertation pour toute décision du Fédéral dans les matières qui concernent les pouvoirs locaux. Lors de la rencontre, les informateurs ont à ce titre déclaré vouloir modifier le fonctionnement du Conseil Consultatif des Bourgmestres et mieux organiser la concertation. Les Unions ont aussi insisté sur la nécessaire neutralité budgétaire pour les pouvoirs locaux des décisions fédérales qui les concernent et leur assurer les conditions d’une fiscalité efficiente.

Rappelons sans revenir sur l’ensemble des revendications du mémorandum que les unions attendent également du futur Gouvernement fédéral qu’il intervienne dans le financement des pensions - comme il le fait dans tous les autres régimes de pension belges -, et dans celui de la police, notamment en actualisant la norme dite « KUL ».

Les CPAS ont souligné l’accroissement des problématiques liées à la pauvreté et ont défendu 3 demandes : l’individualisation des droits, un financement structurel adéquat et la prise en charge de 90% du revenu d’intégration ainsi que l’augmentation des allocations les plus basses.

Depuis lors, et en attendant la note prévue pour le 13 janvier, les informateurs ont bouclé une note de travail qui prévoit des orientations dans 5 thèmes prioritaires:
• La fiscalité et le budget
• L'emploi
• La politique sociale
• Le climat et la mobilité
• La sécurité, la justice, et la migration

Plus d’info

« Retour

Auteur

Philippe Delvaux
Date de publication
07-01-2020
Conditions générales | RSS | Liens utiles