Le Fonds de sécurité routière bruxellois est opérationnel

Le gouvernement a adopté la création du Fonds de sécurité routière bruxellois. L'AVCB se réjouit de l'avancée d'un dossier qu'elle suivait de longue date.

La Région de Bruxelles-Capitale rassemble les recettes des excès de vitesse ainsi que des rétributions des auto-écoles, de l'homologation et du contrôle technique des véhicules au sein d'un seul et même Fonds de sécurité routière. Pour l’année 2016, 12,9 millions d’euros de recettes seront versées dans ce fonds.


Aménagements infrastructures routières et campagnes


Les moyens du Fonds seront intégralement consacrés à l'amélioration de la sécurité routière à Bruxelles. Avec cet argent, la Région bruxelloise financera des campagnes de sensibilisation (par exemple sur l'alcool au volant, les vitesses inadaptées ou les distractions en conduisant), l'amélioration de l'infrastructure routière et l'étude des causes des accidents de la route dans la région.

Outre la location des Lidars déjà en service, les radars-tronçons, qui constituent un moyen efficace de faire respecter les limitations de vitesse, seront, eux aussi, financés par le biais du Fonds.

L'AVCB suivait ce dossier de longue date


L'AVCB se réjouit de l'avancée d'un dossier qu'elle suivait de longue date et qui faisait ainsi l'objet d'un point de son mémorandum fédéral 2014.

Plus récemment, nous avions interrogé dans le TUB 2015/6, la Secrétaire d'Etat Bianca Debaets relativement à la rétrocession aux Régions du fonds des amendes. A l'époque, la Secrétaire reconnaissait que le Fonds n'avait pas encore pu être alimenté et était en attente de plus de 10 millions d'euros. Ce sont in fine 12,9 millions qu'elle touchera.

Le problème, encore pendant en décembre dernier, est donc en voie de résolution et cet argent devrait donc financer la sécurité routière bruxelloise.
« Retour

Auteur

Philippe DELVAUX
Date de publication
13-05-2016
Conditions générales | RSS | Liens utiles