La Région bruxelloise crée 800 emplois pour les jeunes - l'appel est ouvert aux communes

Deadline: le 8 avril

Pour la première fois, la Région bruxelloise opère une véritable révolution copernicienne dans la lutte contre le chômage des jeunes. Elle s’engage formellement à fournir un emploi d’un an, à chaque jeune de moins de 25 ans qui, après 18 mois d’accompagnement par Actiris, n’aurait toujours pas trouvé d’emploi.

Mesure phare issue des négociations de juillet 2014, le contrat d’insertion est, sans conteste, LA nouveauté de cette législature.

En garantissant un premier emploi aux jeunes les plus éloignés du marché de l’emploi, le Gouvernement bruxellois s’attaque ainsi au chômage de longue durée des jeunes bruxellois. Il s’agit pour les employeurs qui souhaitent bénéficier de la mesure d’une véritable démarche d’engagement sociétal tout en bénéficiant d’un emploi subsidié par la Région.

Le contrat d’insertion, c’est quoi ?


Le contrat d’insertion est un contrat de travail à durée déterminée de 12 mois subventionné par la Région. Il doit permettre au jeune chercheur d’emploi, qui n’a pas trouvé d’emploi malgré tous ses efforts, d’acquérir une première expérience professionnelle et des compétences lui permettant par la suite une transition vers un emploi durable et de qualité.

Etant donné que le contrat d’insertion s’inscrit dans la continuité et en complémentarité de la Garantie pour la Jeunesse, le public cible visé par la mesure est tout jeune de moins de 25 ans inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé auprès d’Actiris après ses études depuis au moins 18 mois et qui n’a pas eu d’expérience de travail de plus de 90 jours cumulés durant cette période.

Pour quels employeurs ?


Dans un premier temps, le dispositif contrat d’insertion sera uniquement accessible aux employeurs du secteur public et du non-marchand.

Et pour pouvoir le mettre en œuvre rapidement, c’est le cadre juridique et administratif des Agents Contractuels Subventionnés, ACS, qui a été choisi.

Aujourd’hui, la Région, via Actiris, lance un appel à projets pour que les employeurs du secteur puisse introduire leurs postes. Concrètement, les employeurs intéressés ont jusqu’au 8 avril pour rentrer leur dossier.

Etant donné l’objectif du contrat d’insertion , il est essentiel que le jeune soit mis à l’emploi dans un cadre bien organisé qui lui permet d’acquérir une expérience professionnelle de qualité et de nouvelles compétences valorisables sur le marché de l’emploi.

Afin d’objectiver la démarche du projet d’insertion, un encadrement du jeune devra être prévu tout au long de son contrat et une description des compétences que le jeune aura acquises au terme de son contrat devra être explicité dans le formulaire de demande.

Plus d'info


« Retour
Date de publication
08-03-2016
Conditions générales | RSS | Liens utiles