Crise de l’accueil : phase « intégration »



Le 19 octobre 2015, nous avions écrit au Ministre-Président, Monsieur Vervoort, ainsi qu’aux Ministres compétents en matière d’aide aux personnes, Madame Frémault et Monsieur Smet, pour leur faire part de nos questions concernant la manière dont la Région bruxelloise envisageait l’accueil et l’intégration des personnes réfugiées.

Nouveau courrier

Le 1er décembre 2015, la Section CPAS écrivait une nouvelle fois afin de solliciter une concertation officielle entre la Région de Bruxelles-Capitale et les CPAS bruxellois sur l’impact de la crise de l’accueil pour la Région et sur les moyens et dispositifs prévus pour y faire face.

Problématique


Les CPAS bruxellois, en tant qu’acteurs de première ligne, s’attendent en effet à accueillir près de 30% des réfugiés reconnus qui sortiront des structures d’accueil à l’issue de l’examen de leur demande d’asile. Ils devront aussi venir en aide aux personnes déboutées de leur demande d’asile et qui auront besoin d’une aide médicale urgente.

La Section CPAS a attiré l’attention des Ministres bruxellois sur l’importance de prévoir un soutien financier des CPAS mais également un soutien par une coordination efficace des politiques régionales et communautaires en matière de logement, d’emploi, de formation, de soins de santé, d’interprétariat, d’alphabétisation, de scolarisation, etc.

Soutien régional


La Région a finalement dégagé un budget de 850.000 euros destiné à aider les CPAS bruxellois à venir en aide aux personnes migrantes, aux personnes sans-abri, aux personnes dites « roms » et aux gens du voyage.

Le véhicule juridique utilisé étant l’ordonnance du 13 février 2003 portant octroi de subventions spéciales aux communes de la Région de Bruxelles-Capitale, ce sont les communes qui ont réceptionné le courrier du Ministre-Président leur annonçant d’une part, l’octroi de cette subvention et d’autre part, l’obligation de rétrocéder immédiatement l’intégralité du montant de l’avance et du solde aux CPAS. Une convention devant à cet effet être signée entre la commune et la Région.

Plus d’info

  • Voir arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 10.12.2015, Moniteur Belge du 19.1.2016

Des rencontres


Par ailleurs, dans la perspective de la mise en place d’une concertation officielle entre la Région et les CPAS, une première rencontre avec des représentants des cabinets du Ministre Vervoort et du Ministre Smet a eu lieu le 21 janvier 2016 et sera suivie d’une nouvelle rencontre en mars 2016.
« Retour

Auteur

Marie WASTCHENKO
Date de publication
07-03-2016
Conditions générales | RSS | Liens utiles