Diminution du remboursement des places en ILA: les CPAS s'insurgent

Les fédérations de CPAS ont écrit à la Secrétaire d'Etat pour se plaindre de cette diminution, décidée sans concertation. Le 1er juillet, le remboursement pour les places occupées par les enfants passerait ainsi de 100 à 55 %.

A la suite du conclave budgétaire du mois de mars, la Secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Madame Maggie De Block avait annoncé aux fédérations des CPAS qu’une modification des taux de remboursement des places d’accueil en initiatives locales d’accueil (ILA) interviendrait en deux phases :
  • le taux de remboursement des places inoccupées passerait de 60 à 40 % dès le 1er mai
  • et le remboursement pour les places occupées par les enfants passerait de 100 à 55 % dès le 1er juillet
La Secrétaire d’Etat avait indiqué que ces mesures de restriction budgétaire seraient fermes et définitives, considérant que les initiatives locales d’accueil gérées par les CPAS étaient largement financées.

Les CPAS du pays sont des partenaires importants dans l’accueil des demandeurs d’asile et ne peuvent accepter ces mesures d’économie dans un contexte budgétaire qui ne leur est pas moins difficile, considérant par ailleurs la crise persistante de l’accueil. 5 CPAS bruxellois sont d’ailleurs concernés par ces mesures.
 

L'action des fédérations de CPAS


Dans un courrier du 22 mars adressé à la Secrétaire d’Etat, les fédérations de CPAS ont exprimé leur mécontentement et déploré que ces mesures de réduction dans ce secteur aient été prises de façon unilatérale et sans concertation préalable alors qu’il y avait sans doute d’autres pistes à explorer pour réduire les coûts ou réorienter la politique d’accueil dans les ILA.
« Retour

Auteur

Christine DEKONINCK
Date de publication
21-06-2012
Conditions générales | RSS | Liens utiles