La Semaine européenne de la Démocratie locale, c'est fini



Du 10 au 16 octobre, regroupées dans la Semaine européenne de la Démocratie locale, les 19 communes bruxelloises et 6 de leurs CPAS ont organisé quelque 90 activités permettant aux citoyens de mieux les connaître, de s'impliquer et de participer davantage à la vie de celle-ci.

La Semaine est organisée dans toute l’Europe, à l’initiative du Conseil de l’Europe pour faire la promotion des valeurs européennes de paix, de démocratie et de citoyenneté. L’édition bruxelloise est organisée pour la 4ème fois par l’Association, avec l'aide de la Région de Bruxelles-Capitale. L’organisation bruxelloise est une des plus vastes de toute l’Europe et a d’ailleurs été labellisée "12 stars" depuis 2010 par le Conseil de l'Europe, après avoir été désignée par deux fois en tant qu'expérience pilote parmi les 47 pays membres du Conseil de l'Europe.

Le thème de l’édition 2011 était celui des droits humains, un thème qui dépasse nettement celui des droits politiques pour englober les nouvelles exigences en matière de droits économiques, sociaux, culturels, environnementaux, … Dans ce concert, l’institution communale, en tant que niveau de pouvoir le plus proche du citoyen, joue un rôle de première importance. Droit à l'éducation et au travail par l’instruction publique qui vise l’apprentissage de la vie en société et une insertion socioprofessionnelle réussie, complétée par les services d’accueil extrascolaire, ou, dans un tout autre domaine, la protection des groupes faibles dans le respect des libertés religieuses, linguistiques et culturelles, par les politiques de cohésion sociale qui se déclinent au travers du tissu associatif, pour améliorer le vivre-ensemble. Mais aussi : droit au logement, à la santé, à la mobilité, autant d'exemples où les pouvoirs locaux sont en première ligne de la défense des droits humains.

Pour traiter ce thème, un partenariat efficace a été mis en place avec l'opération « Place aux enfants » ainsi qu’avec la section belge d'Amnesty international.

Comme chaque année, le coup d’envoi de la Semaine était marqué par une séance académique dans une commune bruxelloise. Cette fois, celle-ci s'est tenue à l’hôtel communal de Forest, le 10 octobre. Elle a été précédée par l'inauguration d'une exposition d'œuvres d'enfants sur le thème de la démocratie et des droits de l'homme, les auteurs, des élèves de 5ème et 6ème primaire venus de différentes écoles bruxelloises, expliquant eux-mêmes au public ce qu'ils avaient voulu signifier. Ce sont eux aussi qui ont ensuite remonté la « maison de la démocratie locale » à Forest, où elle restera exposée jusqu’à l’édition suivante de la Semaine.



Après l'introduction de la séance et l'accueil du public par Madame Magda De Galan, bourgmestre de Forest, Monsieur Marc Cools, président de l’Association, a évoqué le rôle du Conseil de l'Europe dans la défense des droits de l'homme, Monsieur Charles Picqué, Ministre Président de la Région, a dit tout l'enjeu de la démocratie locale et tout l’intérêt de la Région pour cette initiative, et Monsieur Piotr Wojtczak, Ambassadeur ad personam de Pologne, a partagé le point de vue de son pays sur les droits de l'homme dans le cadre de sa présidence de l'Union.

S'en est suivi un débat animé par Monsieur Pierre Vercauteren, professeur à l'Université UCL-Mons, et présidé par Monsieur José Angeli, échevin à Forest. La tradition veut en effet que l'on illustre le thème de l'année par un moment de débat qui lui est consacré lors de la séance académique, dédié ici au « Rôle des pouvoirs locaux dans la promotion des droits humains et de la coopération à la lumière du printemps arabe ». Un débat bref, mais animé. La séance fut close par la distribution des prix des actions remarquables de l'édition 2010.
« Retour

Auteur

Marc THOULEN
Date de publication
15-11-2011
Conditions générales | RSS | Liens utiles