Valoriser le travail des mandataires et mutualiser les expertises: l'interview de Stephane Roberti

Depuis ce 11 septembre, Stéphane Roberti, Bourgmestre de Forest, est le nouveau Président deBrulocalis. Il succède ainsi à Marc Cools et entend bien apporter un vent nouveau au sein de l’Association de la Ville & des Communes de Bruxelles. En s’engageant pour ce mandat de six ans,cet Ecolo au long parcours politique veut avant tout valoriser, renforcer et mieux faire connaître le rôle et les missions des pouvoirs locaux.


Militant contre l’exclusion et membre du parti Ecolo quand il était étudiant, candidat aux élections communales en 1994, conseiller au CPAS de Forest en 2001, président du même CPAS en2006, Bourgmestre de Forest depuis 2018 et,conjointement, Président de Brulocalis, l’ascension politique de Stéphane Roberti est indéniablement rapide. Pourtant, l’homme reste simple et proche de la nature ; souvent vêtu d’une marinière, il aime enfourcher son vélo et se balader en forêt ou le long des côtes bretonnes. Né à Uccle, élevé à Watermael-Boitsfort, engagé à Forest, cet écologiste dans l’âme est foncièrement Bruxellois. Pas étonnant donc qu’il ait posé sa candidature à la présidence de Brulocalis. Parmi ses priorités pour son mandat de6 ans : renforcer les synergies et les concertations entre les communes, favoriser le rapprochement entre Brulocalis et la conférence des Bourgmestres,créer des lieux de concertation permanents avec les communes, poursuivre le dialogue au sein des organes de concertation européens et avec les associations de villes et communes en Flandre et en Wallonie, etc.



« Retour

Auteur(s)

Dernière modification
02-12-2019
Conditions générales | RSS | Liens utiles